Voyager en solo n’est pas donné à tout le monde, mais c’est une compétence sur laquelle je travaille constamment pour retirer le meilleur de mes expériences à travers le monde. J’ai voyagé à travers 45 pays, et dans plus de la moitié en solo, ce qui m’a permi d’en apprendre davantage sur moi-même et ce qui m’entoure. Je vous encourage vraiment à voyager seul que vous ayez 18 ans ou 80 ans, que vous soyez un homme ou une femme, introverti or extraverti.

Pour vous aider à y voir plus clair et avoir plus confiance en vous, ou renforcer votre goût pour les voyages en solo si vous avez l’habitude d’en faire, j’ai essayé de distiller mes expériences dans un top 10 des conseils que j’aurai à vous donner si vous envisagez de voyager en solo. J’espère que cela vous ouvrira de nouveaux horizons et vous boostera pour explorer le monde.

Regarder autour de vous et oubliez votre guide de voyage

Peu importe où vous allez et pour combien de temps vous restez, la toute première chose que je fais quand j’explore une nouvelle ville ou un nouveau pays, c’est d’aller dans un lieu bondé et de prendre un café en observant les gens dans leur élément. Après moins d’une heure à regarder les personnes qui vous entourent, vous en saurez un peu plus sur la culture et les habitudes de ce pays, bien mieux que dans un city guide. J’utilise ensuite ce que je viens d’apprendre pour savoir comment me comporter avec les gens.que je rencontre, en leur montrant que je fais l’effort de comprendre leur culture et de m’y adapter. C’est un bon moyen de se faire de nouveaux amis et ça vous aidera à créer de vraies relations même si vous ne restez que quelques jours.

Apprendre à dire OUI
Vous passerez soit un bon moment ou soit vous aurez une anecdote à raconter, mais dans tous les cas c’est l’un des secrets pour les voyageurs en solo. Dites oui pour un café, dites oui pour une randonnée, oui pour un road trip et sortez de votre zone de confort. A tel point que vous vous sentirez comme un étranger lorsque vous reviendrez. Dites oui à l’aventure. L’avantage de ne pas voyager avec un groupe et que vous direz probablement « oui » à la plupart des choses qui croiseront votre chemin.

Apprendre à faire des rencontres en voyageant seul
L’une des meilleures choses quand on voyage seul, c’est que vous avez le fameux panneau « HEY, VENEZ ME PARLER » placardé sur votre front. Il n’y a pas de mur ou l’un de vos amis qui peut faire bloc contre une potentielle rencontre et une discussion animée avec un autre voyageur. Les gens sont curieux et si vous semblez étranger, ils voudront savoir votre histoire. Et en retour vous apprendrez la leur.

Tout ce qu’il vous suffit de faire est de montrer au monde que vous êtes ouvert aux nouvelles rencontres. La meilleure façon de rencontrer de nouvelles personnes en voyageant est d’explorer les endroits où il est facile aux gens de vous approcher : cafés, parcs, musées, bars d’auberges… Prenez un livre avec vous au lieu de regarder sur votre téléphone, ça attirera l’attention des personnes autour de vous et facilitera la discussion.

Connaître ses limites en matière d’alcool
Au risque de passer pour l’adulte mature que j’essaye de devenir, c’est important de comprendre votre niveau de tolérance lorsque vous buvez. Et cela ne concerne pas que les demoiselles. Etre complètement ivre n’est pas attirant, spécialement quand vous voyagez. Vous risquez de perdre votre temps dans votre aventure en essayant de vous remettre de vos gueules de bois dans votre dortoir d’auberge… Ce qui ne fera pas bonne impression auprès des autres voyageurs. Le fait de connaître vos limites et d’atteindre tout juste le niveau pompette sans être totalement ivre, vous permettra de passer de bons moments tout en restant responsable.

Oui je sais, je sais : c’est quoi cette sorcellerie ? C’est un peu magique. Assez difficile au départ mais plus que faisable avec un peu de pratique.

Si c’est votre premier voyage en solo, oubliez le « étranger = danger »

C’est le plus difficicle lorsqu’on voyage seul pour la simple et bonne raison que c’est encré dans votre inconscient depuis votre enfance. Si vous êtes sur le point d’effectuer votre tout premier voyage en solo, vous allez certaineemnt être un peu sur la réserve et méfiant face aux inconnus qui croiseront votre route. Mais plus vous allez voyager, plus vous vous rendrez compte que 99% des humains sont de bonnes personnes. En gardant une certaine ouverture d’esprit, peu importe où vous allez, vous profiterez de votre voyage à fond. Le mot « étranger » a une connotation négative mais je suis convaincue que les inconnus sont tout simplement des amis que nous n’avons pas encore eu la chance de rencontrer.

On aime, souffre et pleure tous de la même façon. On a tous des émotions. on adore tous la musique. On se trouve des points communs dans toutes sortes de choses de la vie alors n’hésitez pas à entamer la discussion avec quelqu’un que vous venez de rencontrer.

10 secondes top chrono pour se présenter
La première question que l’on risque de vous poser est d’où vous venez et la durée de votre voyage. Après avoir parlé de la base, ça peut être bien d’avoir un petit speech de 10 secondes pour ouvrir la discussion. Je ne parle pas d’un speech appris par coeur bien sûr mais d’avoir quelques pistes pour vous aider à enchainer la conversation plus facilement, ce qui vous aidera à vous faire de nouveaux amis.

Pour moi, c’est toujours à propos de quelque chose que j’aime du pays d’où vient la personne en face de moi par exemple que je compare avec mon expérience aux Etats-Unis; ça ne fait pas de mal de montrer ce que vous aimez du pays que vous visitez et ça permet de commencer une discussion plutôt positive.

Sourire plus
Il n’y a rien de mieux qu’un beau et grand sourire. Les gens vont plus facilement vers moi, complimentent mon sourire et la minute d’après on se trouvera en train de rire et d’en apprendre plus l’un sur l’autre dans un restaurant. C’est l’un des plus importants conseils pour les personnes qui voyagent seules. Les sourires sont chaleureux, invitent à la rencontre et sont universels. Ils peuvent se traduire et être compris dans n’importe quelle langue, et c’est quelque chose à garder en tête quand vous vous rendez dans une nouvelle destination.

Oser faire quelque chose de nouveau
De la Salsa. De l’escalade. Tenter de la nourriture inconnue. En vous ouvrant à ces nouvelles expériences, vous ferez de nombreuses rencontres qui vous lieront davantage avec les personnes avec lesquelles vous les partagez. La vérité sur le fait d’apprendre à voyager seul est que vous ne resterez jamais vraiment seul. Dès que vous tenterez une nouvelle activité, vous serez avec un groupe de gens qui partageront ce moment avec vous. Et la beauté d’être loin de vos amis et de votre famille c’est que vous pourrez tenter de nouvelles expériences plus librement.

Dire à vos amis et famille où vous voyagez
Une précaution rapide et simple lorsqu’on voyage seul est de toujours mettre vos proches à jour sur votre destination, peu importe où vous allez. Si vous ne postez pas régulièrement vos voyages sur les réseaux sociaux et montrez aux autres que tout va bien, c’est toujours bien de prévenir quelques personnes en cas d’urgence.

Ne pas sous-estimer le fameux « Bonjour »
A la fin, nous sommes tous pareil. Humains. Et en traitant tout le monde de la même façon, avec autant d’amour, de gentillesse et de respect, vous vous ouvrez à de nouvelles perspectives et opportunités dans la vie. De quoi ajouter un bon karma à votre voyage.

Je crois fermement que l’univers vous rendra tout ce que vous donnez, toute l’énergie positive que vous donnez au monde, alors soyez respectueux avec tout le monde. Un simple « Bonjour » vous emmènera très loin.

Alors j’espère avoir réussi à vous convaincre de voyager en solo, l’une des expériences les plus mémorables de votre vie, j’espère que vous allez garder ces conseils en tête et revenir avec pleins de souvenirs et d’anecdotes. Une question ? N’hésitez pas à ajouter un commentaire ici ?

L’Auteure

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here